La Sophrologie

La sophrologie a été créé par le docteur Alfonso Caycedo (psychiatre) qui s’inspira du yoga du zen et de la phénoménologie.

 

 

Que veut dire « sophrologie » ?

 

 

Sos = harmonie

 

Phren = esprit, conscience

 

Logos = étude, science

 

 

Cette méthode s’applique à l’étude de la conscience humaine.

 

 

Elle permet d’accroître de meilleures capacités aux différentes situations vécues et à vivre.

 

 

Les trois principes de bases de la sophrologie sont :

 

    Le schéma corporel (prendre conscience de son corps)

    La réalité objective (se situer par rapport aux autres)

    L’action positive (activer et renforcer le positif en soi)

 

 

Elle comporte trois domaines d’application :

 

    Thérapeutique (traiter un symptôme)

    Prophylactique (prévenir un symptôme)

    Didactique (l’enseignement de la sophrologie afin de l’intégrer à son quotidien)

 

 

Aujourd’hui la sophrologie est utilisée dans le domaine clinique et thérapeutique, s’adressant aux sages-femmes, aux psychologues, aux psychothérapeutes, aux animateurs spécialisés, entre autre.

 

Cette méthode de relaxation et de développement personnel peut être pratiquée de façon autonome après un apprentissage auprès d’un sophrologue.

 

 

La sophrologie peut s’appliquer à traiter un symptôme :

 

  •     Dépendances

  •     Maladie psychosomatiques

  •     Douleurs (physiques)

  •     Insomnies

  •     Phobies

  •     Stress, angoisses

  •     Acouphènes...

 

 

(La sophrologie est une méthode complémentaire à un traitement médical. elle ne peut en aucun cas se substituer à un avis médical. Il est impératif de consulter un professionnel de la santé si vous souffrez d'un des symptômes ci-dessus. voir article 11 et 12 du code de déontologie).

 

 

 À prévenir un symptôme :

 

  •     Apprendre à se détendre, à retrouver son calme

  •     Développer sa confiance en soi

  •     Accroître sa concentration

  •     Gérer son stress

  •     Se préparer à un examen

  •     Se préparer à un entretien (d’embauche par exemple)

  •     Se préparer à une compétition sportive...

 

 

 

Ou à intégrer dans une nouvelle philosophie de vie :

 

  •     Harmoniser son corps et son esprit

  •     Développer son énergie

  •     Adopter des techniques améliorant le quotidien

  •     Amplifier sa conscience...

 

La sophrologie peut être pratiquée par les plus petits dès 5 ans, les adolescents, les adultes et les séniors.

 

Il n’existe pas de contre-indications sauf pour des pathologies sévères comme les psychoses ou la schizophrénie.

La Sophrologie selon moi 

En tant que sophrologue certifié je m’engage à vous accompagner dans les cas suivants :

 

 

  • Maladies psychosomatiques, troubles alimentaires, accompagnement en période de sevrage des addictions, gestion de l’état de stress, hyper activité chez l’enfant, gestion des émotions, gestions des angoisses, troubles du sommeil, acouphènes, acceptation et confiance en soi, gestion de la douleur, préparation à l’accouchement, développement personnel, préparation aux examens, concours et entretiens d’embauches, préparation aux compétitions sportives, sophro-coaching en entreprises, atelier découverte en groupe.

 

 

 

Le rôle du sophrologue selon moi,

 

 

« Quand l’esprit veut, le corps peut ».

 

Le rôle du sophrologue est de guider avec empathie dans une démarche autonome de découverte, de réussite et de transformation.

 

 

La neutralité est très importante, un sophrologue ne sera ni directif, ni inductif.

 

 

Le sophrologue ne porte pas de jugement, ne compare pas sa propre expérience avec celle du consultant et ne déroge pas au secret professionnel.

 

 

L’intervention du sophrologue au début ou à la fin d’une séance doit se résumer à une reformulation, un acquiescement, ou inviter le consultant à s’exprimer un peu plus, mais toujours en respectant les limites de son accompagnement.

 

 

L’objectif des séances est d’amener le consultant à maîtriser sa respiration, à contrôler ses émotions et être à l’écoute de son corps.

 

 

Lors de chaque séance l’objectif du sophrologue sera d’activer trois capacités selon l’enseignement de d’Alfonso Caycedo « l’harmonie, l’espoir, la confiance ».

 

 

Un sophrologue doit être conscient de ses limites, il se peut dans certains cas qu’il faille réorienter un consultant vers un psychologue ou une autre professionnel de la santé.

 

 

Le travail avec le consultant doit représenter symboliquement une « alliance » d’égal à égal, un travail d’équipe, dans lequel le sophrologue délivre une méthode, des techniques.

 

 

Peu à peu le consultant s’imprègne de la sophrologie et devient de plus en plus autonome.

 

 

Il enseigne à vivre pleinement ici et maintenant en étant maître de ses choix, sans peur ni culpabilité.

© 2019 Chantal Vitalis Voyance